Présentation et rôle

Pierre MARTORY, champion d'europe u21 libre

L’association, dite Ligue de Normandie de billard, désignée par le sigle LNB, est une instance
régionale décentralisée de la Fédération Française de Billard (F.F.B.), depuis le 29 Novembre
1957.
Elle s’étend sur : 5 départements : CALVADOS, EURE, MANCHE, ORNE, SEINE-MARITIME.
La Ligue dépend des DRJS (Direction Régionale Jeunesse et Sport) et adhère aux CROS
(Comité Régional Olympique et Sportif) de Normandie.
Sa durée est illimitée.
Le siège social est domicilié à l’adresse du président en exercice de l’association .Il peut être
transféré en tout autre lieu sur proposition du Comité Directeur et après ratification de
l’Assemblée Générale.

La Ligue de Normandie de billard, gère toutes les disciplines de Billard officialisées par la
Fédération Française de Billard.
La Ligue a pour objet :
– d’organiser le Sport-Billard et d’en favoriser l’accès à toutes et à tous. La promotion
du billard doit être un moyen d’éducation et de culture, un moyen d’intégration et un
moyen de participation à la vie sociale et citoyenne,
– de rechercher et faciliter la création de nouveaux Clubs sportifs, d’encourager et de
maintenir leurs efforts, de diriger et de coordonner leurs activités, en favorisant et en
propageant l’exercice du Sport Billard,
– de promouvoir, diriger et développer la pratique des différents types de jeux sous
toutes leurs formes,
– d’organiser la pratique compétitive et de haut niveau, dans le respect des codes
sportifs et règlements édictés par elle et par la F.F.B.
– de vérifier le strict respect des dispositions du chapitre III de la loi 84-610 du 16 juillet
1984 relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives,
– de participer à l’éducation par l’enseignement de ses disciplines et par la formation de
ses cadres,
– de collaborer solidairement à la vie et au développement des activités physiques et
sportives sur le territoire régional, en représentant le billard dans les instances du
mouvement sportif régional.
– de rendre compte à la F.F.B. des résultats des épreuves organisées, ainsi que des
sanctions prises à l’encontre des groupements et des personnes ressortant de sa
compétence
– de contrôler, en tant que représentante de la F.F.B., la régularité du déroulement des
épreuves et la transmission des résultats.
Elle s’interdit toute discrimination. Elle veille au respect de ce principe par ses membres ainsi
qu’au respect de la charte de déontologie du sport établie par le Comité National Olympique
et Sportif Français.